Entretien courant

© Paul Gossart

Les soins réguliers de votre piano

De manière générale, un piano convenablement entretenu est plus agréable à jouer et risque moins de se déteriorer avec le temps. Durant l’apprentissage, un mauvais entretien rend la progression difficile, et donne l’impression de mal jouer.

L'âge du piano n’a pas d’incidence sur la possibilité ou la facilité de l’entretenir. Seule la qualité de la facture entre en compte. Un “ancien” piano ne coûtera pas plus cher qu’un piano “récent”.

Afin de répondre plus efficacement aux demandes de remise en état d’instruments ayant subit les affections courantes du temps, nous proposons un forfait de restauration mécanique dans la page dédiée aux restaurations. Un réglage ne se pratique pas sur une mécanique nécessitant des réparations.

Accordage (85€)

Recommandé tous les 6 mois à 1 an selon l’usage et l’instrument. Après plusieurs années de délaissement, une remise au ton peut s’avérer nécessaire afin de rendre possible un accord stable.

Nous portons une attention particulière sur le diapason originel pour lequel l’instrument a été conçu. Une élévation du diapason peut être envisagée selon les possibilités permises par l’instrument et seulement après un examen attentif.

Accordage avec remise au ton (120€)

La remise au ton consiste en un ou plusieurs accords successifs exécutés rapidement et sans soucis de précision, afin de permettre un accord final précis et stable au diapason voulu. Elle est souvent indispensable lorsque l’instrument n’a pas été accordé depuis de nombreuses années.

Réglage clavier/mécanique (150€)

Se fait généralement après quelques années d’usage, ou lors de la remise en état d’un instrument d’occasion. Un mauvais réglage n’empêche pas un piano de fonctionner, mais en altère le jeu et les éléments mécaniques. Il n’est pas rare que les jeunes pianistes s’attribuent des défauts de jeu qui résultent en réalité d’un mauvais état mécanique.

Ponçage et harmonisation (150€)

Le feutre des marteaux du piano s’use et se marque au fil du temps : le son devient ainsi inégal et désagréable. Le ponçage sert à lui redonner unec forme adéquate, et l’harmonisation consiste à égaliser la birllance des notes entre elles.

Une harmonisation peut s’avérer nécessaire lorsqu’un piano sonne de manière trop brillante et trop forte, de lui-même ou en fonction de la pièce où il se trouve.